Team Bmw Series.com

Forum de passionnées automobiles
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionsuivez nous aussi sur Facebook
Bienvenue sur Team Bmw Series
forum de rencontres et de partages
entre passionnées automobiles

Vous ne voyez pas tout ? Inscrivez vous !

Partagez | 
 

 Bmw M3 E92 2007

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin mced
Admin Fondateur
Admin Fondateur
avatar

Messages : 5785
Date d'inscription : 20/12/2009
Age : 36
Localisation : 82

MessageSujet: Bmw M3 E92 2007   Jeu 31 Mar 2011 - 11:57




En matière de sportives, la philosophie des constructeurs allemands est simple et efficace. Son Leitmotiv se résume en une expression : toujours plus. Ce credo touche d'abord et avant tout la puissance des moteurs, qui d'année en année ne cesse de croître. L'évolution de la BMW M3 en est la parfaite illustration.

Alors qu'elle démarrait en 1986 avec un 4 cylindres 2.5 litres de 195 ch, elle double aujourd'hui la mise avec un V8 4 litres de 420 ch. Et il lui fallait bien ça. Car chez Audi, la RS4 en développe autant et Mercedes-Benz prépare une C AMG de plus de 450 ch.

Dans cette course folle, BMW paraîtrait donc presque dépassé par les événements. C'est compter sans le savoir faire de la division "Motorsport" de la marque munichoise : les modèles marqués du "M" se sont toujours distingués par leur authenticité sportive.

Sur la M3 E92 (le coupé Série 3 dont est dérivé la M3 a fait l'objet d'un nom de code spécifique) le nouveau V8 en est bien entendu le premier garant. Si les puristes regretteront la disparition de l'architecture 6 cylindres en ligne, il ne fait aucun doute que cette nouvelle disposition était plus adaptée à la croissance imposée de la cylindrée et de la puissance.

Avec son régime maximum de 8400 tours, l'engin garantit une plage d'utilisation digne de sa vocation, d'autant que la puissance maximale est atteinte seulement 100 tours minutes plus bas, à 8300 tours. Il est pourtant bien loin d'être "pointu" : les 400 Nm de couple sont atteints dès 3900 tours.

Malgré l'augmentation de cylindrée, les motoristes bavarois n'ont pas perdu leurs bonnes habitudes en termes de rendement : la puissance spécifique atteint toujours 105 chevaux au litre. Les recettes employées pour atteindre une telle performance sont des grands classiques de Motorsport. Elles reposent sur l'emploi de matériaux particulièrement performants, de huit papillons individuels (un par cylindre) et de la distribution à calage variable double Vanos.

Un raffinement supplémentaire est fourni par l'utilisation de capteurs intégrés dans les bougies afin de déceler les phénomènes de cliquetis* à la source, c'est à dire dans les chambres de combustion. Ce moyen permet d'optimiser encore plus finement la gestion du moteur assurée par une centrale électronique particulièrement évoluée.

Plus fort encore, ce nouveau bloc est moins lourd d'environ 15 KG que l'ancien six cylindres. Comme tous les moteurs des nouvelles BMW, le V8 M3 disposera du système de récupération d'énergie au freinage et de découplage de l'alternateur inauguré sur les Série Une et Cinq restylées.


Poids en hausse


BMW ne s'est bien entendu pas contenté de construire un moteur. La M3 est comme la précédente largement différente d'un coupé Série 3 de série. Commençons par les mauvaises nouvelles : la M3 s'alourdit. Elle pèse désormais 1655 kg en norme UE, soit 80 kg de plus que la génération précédente.

Pourtant, la marque à l'hélice n'a pas lésiné sur les matériaux légers : l'auto reçoit un toit en matière synthétique renforcé de fibre de carbone, un capot en aluminium et des trains roulants allégés composés largement du même métal.

Contrairement à la M5, la M3 s'est pourtant gardée de devenir une usine à gaz électronique. Il ne sera pas nécessaire d'explorer les tréfonds du système "Idrive" pour apprivoiser au mieux l'auto.
Néanmoins, quelques fonctions introduites pas le couple M5/M6 ont été reconduites au sein d'un "M Drive" optionnel. Deux réglages de direction et trois de cartographie seront ainsi disponibles.

Le conducteur aura également droit à quelques boutons supplémentaires placés sur une console centrale redessinée. Il s'agit des contacteurs des systèmes de stabilité électronique DSC et de la suspension active EDC optionnelle.

Malgré son changement de mécanique, la M3 reste donc fidèle à elle même. Il s'agit toujours d'une supersportive utilisable au quotidien, formule qui a fait son succès et sa réputation depuis ses origines. Reste que contrairement aux générations précédentes, elle n'est plus seule sur son marché : jamais ses concurrentes n'ont été aussi proches d'elle, en performances comme en conception.

Source: Challenges.fr
Revenir en haut Aller en bas
Yet32
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Messages : 10979
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 28
Localisation : vic fezensac

MessageSujet: Re: Bmw M3 E92 2007   Jeu 31 Mar 2011 - 23:30

un pur monstre , rien a voir avec les muscle car US je préfere un beau M de loin
Revenir en haut Aller en bas
Admin mced
Admin Fondateur
Admin Fondateur
avatar

Messages : 5785
Date d'inscription : 20/12/2009
Age : 36
Localisation : 82

MessageSujet: Re: Bmw M3 E92 2007   Ven 1 Avr 2011 - 11:45

Entièrement d'accord avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bmw M3 E92 2007   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bmw M3 E92 2007
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team Bmw Series.com :: SECTION TECHNIQUE :: Fiches Techniques-
Sauter vers: